Mariam Gayya. Lomé, Togo Histoire de vélo

Mariam Gayya, élève au lycée de Sanguéra, Togo. “J’aime mon vélo parce que ça m’aide à aller plus vite à l’école, aux groupes de travail, au marché. Mes deux sœurs et mon frère bénéficient aussi du vélo, principalement mon frère qui doit parcourir une longue distance pour aller à l’école.”